[ mess is mine ]

Aller en bas 
Invité
Invité
avatar


[ mess is mine ]
4th Juillet 2018, 20:26
            



Braónan O'Reilly

“ Ne racontez jamais rien à personne. Si vous le faites, tout le monde se met à vous manquer. ”


The Basics

Nom Complet :: Ton premier prénom, Braonán est hérité de ton grand-père paternel et signifie désolation en irlandais. Un présage ? Peut-être. Quant à son deuxième prénom, il n'est autre que Eolas qui signifie connaissance, rien que ça. Cependant, la plupart de ses proches l'appellent Bran, c'est concis et efficace. Quand à son nom de famille, il le tient de son père comme le veut la tradition et est donc un O'Reilly. Âge, Date et Lieu de Naissance :: Braonán est né un 5 novembre et a fêté son quarante-sixième anniversaire. L'approche de la cinquantaine l'inquiète un peu, il n'a pas vu le temps passer. Bran a vu le jour à Wexford, dans cette petite bourgade irlandaise pleine de charme. Nationalité et Origines :: À la vue du patronyme de Bran, on ne doute pas qu'il ai des origines irlandaises et effectivement, aussi loin peut-on remonter l'arbre généalogique du côté paternel, on observe une lignée 100% irlandaise. Du côté maternel, c'est déjà plus confus, si les grands-parents de Braónan sont eux aussi irlandais, du sang anglais et américain s'est mêlé au cours du temps. Bran a obtenu la nationalité américaine mais est né irlandais. Statut Civil et Préférence Sexuelle :: Bran est marié depuis trois ans à Ronald qui lui a fait le grand honneur de porter son nom. Seulement, l'irlandais n'a jamais oublié son amour de jeunesse et il est forcé de constater qu'il s'éloigne tous les jours un peu plus de Ron. Braónan est homosexuel et à vrai dire, il l'a toujours su. Aujourd'hui il assume son attirance pour les hommes même s'il ne le crie pas sur tous les toits non plus, préférant être discret. Situations Professionnelle et Financière :: Écrivain à succès dans les années 90, son dernier roman n'a pas reçu l'accueil escompté. L'homme de lettres est retombé dans l'anonymat le plus total, plus personne ne venant aux séances de dédicaces. Ses derniers bouquins ne sont lus que par une poignée de gens, pas assez pour le faire vivre. O'Reilly est un auteur déchu, tombé de son piédestal depuis bien longtemps et sans le sous. Situation Familiale :: Ils étaient quatre, les parents O'Reilly et leurs deux enfants, un garçon et une fille. La mère de Braónan est morte d'un cancer il y a une dizaine d'année et son père vient de mourir de vieillesse d'après ce qu'il en sait. Bran a été contraint de quitter sa famille alors qu'il n'avait que quinze ans et il n'a jamais été poche d'eux. Même sa soeur avait été de leur côté quand ils l'avaient mis à la porte et ça, il ne l'a jamais vraiment supporté. Pour lui, il n'a pas de famille, n'ayant jamais voulu être relié à ces personnes qui n'ont jamais voulu de lui. Lieu de Résidence :: Il habite un modeste appartement dans pleasant lane avec celui qu'il a épousé depuis quelques jours seulement. Traits de Caractère :: Honnête - Franc - Sensible - Créatif - Têtu - Borné - Exigeant - Autodestructeur - Torturé - Impulsif - Timide - Discret - Rancunier - Maladroit - Intelligent - Rusé - Observateur - Susceptible - Secret - Mystérieux. Signes Particuliers :: Ses yeux d'un bleu envoutant ? Mis à part son regard captivant, Bran a aussi le symbole de son pays d'origine tatoué sur l'omoplate, un trèfle à quatre feuilles qu'une hirondelle tient dans son bec.


never stop dreaming



behind the mirror, another face

Pseudo, Prénom :: flashdelirium, agathe.
Âge, Pays :: un quart de siècle, l'hexagone.
Remarques, Dédicaces :: j'aime vraiment le concept du forum et le design est vraiment beau, bravo !    I love you
Avatar :: le plus beau, cillian murphy.
Crédits :: Morrigan  .
Revenir en haut Aller en bas
      
Invité
Invité
avatar


Re: [ mess is mine ]
4th Juillet 2018, 20:27
            

a life that belongs to you

Braonán, il doit presque tout à Ronald. Avant d’être amants, celui-ci l’a sorti de la rue alors qu’il avait quinze ans à peine et venait de débarquer à Londres pour ce qu’il croyait être une vie meilleure. Grâce à Ron, il n’a pas connu la misère bien longtemps et on peut dire qu’il lui a sauvé la vie car qui sait combien de temps il aurait tenu dans cette jungle qu’est la rue ? Il avait sept ans de plus et au début, il fût comme un grand frère pour l’adolescent qu’il était. Il l’a pris sous son aile et lui a redonné confiance. C’est aussi le premier a avoir lu ses mots et à avoir cru en lui. Ronald avait descellé son talent avant tous les autres et il devint alors son guide, son mentor. Il relisait chacune de ses phrases et s’il se montrait exigeant, il était toujours juste avec son petit protégé. Bientôt, le maître et l’élève devinrent inséparables et les sentiments qu’ils avaient l’un pour l’autre se décuplèrent. Il y eut un baiser échangé, puis deux, puis des dizaines mais malgré toute l’affection que Bran portait à Ronald, il n’oublia jamais son premier amour. Il ne pouvait pas s’enlever de la tête cet amour qu’on lui avait arraché en dévoilant son homosexualité à ses parents, l’obligeant à quitter les États-Unis où les O’Reilly avaient élu domicile. L’anglais avait été comme un pansement de l’âme pour le jeune irlandais et ensemble ils se mirent à la recherche d’un éditeur pour le premier roman de Braonán. Ronald avait tellement le sens du commerce qu’il aurait pu vendre une paire de lunettes à un aveugle et il ne lui fut donc pas difficile de faire publier son compagnon. Voilà comment à dix-sept ans à peine, le premier bouquin du prodige americano-irlandais devint un best-seller. Ronald enfila alors une nouvelle casquette, celle de l’impresario. Il apprit au candide auteur à répondre aux questions des journalistes, organisait l’emploi-du-temps de l’écrivain et s’il était toujours dans l’ombre, il n’était jamais loin. Timide à l’époque, la présence du britannique rassurait Braonán et il lui montra également comment se comporter lors des mondanités. Puis vint le temps du deuxième livre, puis du troisième, que tout le monde s’arracha. Bran devint l’écrivain le plus en vogue à la fin des années 90 mais dans ce tourbillon de la célébrité, il finit par s’y brûler les ailes. Il sombra dans la drogue, prenant des médocs pour tenir mais aussi pour faire comme tous ses amis de la haute société. Enfin, des amis, c’est vite dit ! Où étaient-ils passés quelques années plus tard quand O’Reilly ne vendait plus un exemplaire de ses fictions ? Ils s’étaient évaporés sans laisser de traces. Le brun aux yeux azurs avait aussi trompé Ronald à cette période, qui le savait car il connaissait Bran mieux qu’il ne se connaissait lui-même. Par amour, il était resté, bien que cela l’eut beaucoup blessé. Il lui pardonnait tout parce qu’il l’aimait et si la réciproque ne semblait pas tout à fait vrai, il s’en fichait. Quand vint l’heure de la déchéance, il ramassa ce qu’il restait de celui qu’il aimait à la petite cuillère, recolla les morceaux du Bran brisé par la gloire et les faux-semblants. L’auteur n’arrivait plus à écrire une ligne et Ronald l’entretint sans broncher. Le temps pansa les blessures et le lien entre les deux hommes se renoua. Leur relation s’apaisa et après vingt-six ans de vie commune, Ronald demanda Braonán en mariage et contre toute attente et bien qu’il n’ai jamais oublié Augustus, son véritable amour, Bran accepta. Aujourd’hui, malgré tous les hauts et les bas, Bran ne regrette en rien son histoire avec Ronald, ce serait renier une bonne partie de sa propre vie et ce serait déshonoré celui qui a fait en sorte qu’il soit encore vivant.

***

En arrivant à Haven Bay, les O'Reilly se sont rapidement liés d'amitié avec les Warhols qui étaient leurs voisins et c'est ainsi qu'à dix ans à peine, Braónan avait rencontré Delilah. Lila devint au fil du temps sa meilleure amie et les deux familles étaient tellement proches qu'ils leur arrivait de partir tous ensemble en vacances. Cependant, c'est un soir d'été à Haven Bay que tout bascula. Alors que les vieux dînaient à quatre, les mômes avaient décidé de profiter du temps très clément ce soir-là pour se rendre au Oak Lake et tirer profit de la fraîcheur de l’endroit. C'est aussi lors de cette soirée que Delilah décida de présenter son petit-ami Augustus à son meilleur ami. Les trois compères passèrent la soirée à bavarder, discutant de tout et de rien, à rire très fort et à nager dans la grande étendue d’eau. Puis, Delilah était rentrée chez elle, se disant fatiguée et laissant les deux adolescents seuls. Le silence était retombé, un de ces silences qui en dit plus long que des paroles inutiles. Il y eut ces regards qui en disent long et ces sourires qui se dessinent sur les visages et qu’on distingue malgré la nuit. Il y eut les peaux qui se frôlent, les bouches qui se cherchent et les coeurs qui tambourinent dans la poitrine. Augustus avait bien essayé de le repousser au début quand le jeune éphèbe avait essayé de poser ses lèvres contre les siennes, se sentant sûrement coupable de tromper son amoureuse avec son meilleur pote, mais il n’avait pas résisté bien longtemps. Du haut de ses quinze piges, Bran, il avait déjà embrassé des garçons par le passé mais on ne l’avait jamais embrassé comme ça. Il avait complètement occulté Lila. Ils n’étaient plus que tous les deux, eux contre le reste du monde. Braonán se souvient des baisers passionnés échangés durant cette nuit au bord de l’eau, de leurs corps qui se cherchent comme si c’était hier. Il lui semblait que sa poitrine allait exploser tellement son palpitant battait fort dans sa cage et il avait senti le désir monter en lui alors qu’il explorait toujours un peu plus l’anatomie de son amant. Il a encore en mémoire ce grain de beauté au niveau de son omoplate, ses muscles joliment dessinés et ses yeux clairs dans lesquels il pouvait se noyer sans boire la tasse. Les caresses s’étaient faites de plus en plus intenses et ils avaient retiré leurs shorts de bain, seulement guidés par ce désir charnel à laquelle ils ne pouvaient plus résister. C’était la première fois que Braonán faisait l’amour et s’il éprouva au départ de l’appréhension, celle-ci disparue aussi vite qu’elle n’était arrivée. Gus était un peu maladroit mais doux et Bran ne regretta jamais d’avoir perdu sa virginité avec lui, bien au contraire. Ils s’étaient endormis l’un contre l’autre dans l’herbe avec pour seuls compagnons les étoiles et le vent dans les arbres. Jusqu’à ce que Delilah ne débarque au beau milieu de la nuit, les découvrant enlacés et totalement nus, mettant fin à cette histoire d’amour naissante. Ils furent séparés mais O’Reilly n’oublia jamais Gus. Sans lui et depuis trente-et-un ans, son coeur est vide et ce malgré tous ses efforts pour combler le manque.

Chronologie

05/11/1972 - Naissance à Wexford, Irlande.
29/02/1974 - Naissance de Maureen, soeur de Bran.
27/08/1982 - Déménagement à Haven Bay, États-Unis.
12/07/1987 - Bran est mis à porte par ses parents.
26/10/1987 - Arrivée à Londres, Royaume-Uni.
10/04/1989 - Sortie du premier roman de Braónan.
09/05/2008 - Mort de Saoirse O'Reilly, la mère de Braónan.
18/07/2015 - Mariage avec Ronald.
02/07/2018 - Mort d'Alastar O'Reilly, le père de Bran.
03/07/2018 - Retour et emménagement de Bran à Haven Bay.
Revenir en haut Aller en bas
      
Dani Winfrey
staff - big bad wolf
avatar

In Town Since : 24/07/2017
Writings : 171
Real Face : cherry boom, jenn.
Faceclaim : n. simoes (.sassenach).
Alter Ego : none.
Birthday : march 13th 1989 (29 y.o).
Heart : alone.
Job or Studies : boat mechanic.
Neighborhood : luhrs harbor.
Last Purchases : pack of beers, chewing gum, sunglasses, salmon bagel.



ft. Marlowrprp

( ♕ )
cy.

( ♡ )
marlow.

( ϟ )
elena.
ashley.

( ☆ )
...

Re: [ mess is mine ]
4th Juillet 2018, 20:33
            

non, mais je meurs trop là.
Cillian !!! et le pseudo, j'adore trop.



bienvenue à toi et hâte de voir ce que tu vas faire avec ce personnage.
bonne chance pour ta fiche et n'hésites pas, si besoin.


un jour peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
      
Invité
Invité
avatar


Re: [ mess is mine ]
4th Juillet 2018, 20:36
            

@Dani Winfrey a écrit:
non, mais je meurs trop là.
Cillian !!! et le pseudo, j'adore trop.


J'admire tout ces choix mais cela ne m'étonne pas de toi Agathe.
J'espère que l'on pourra se trouver un lien, j'ai hâte d'en lire plus.
Revenir en haut Aller en bas
      
Invité
Invité
avatar


Re: [ mess is mine ]
4th Juillet 2018, 20:41
            

Bienvenuuuuuuuuu parmi nous mon beau
Je suis 100% d'accord avec les autres c'est un choix de malade
Bonne chance pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
      
Invité
Invité
avatar


Re: [ mess is mine ]
4th Juillet 2018, 20:46
            

merci les ptits chats I love you contente que cillian vous plaise !
@cat lyons / j'espère aussi qu'on pourra se trouver un lien même si mon bran est un peu vieux ahah
Revenir en haut Aller en bas
      
Invité
Invité
avatar


Re: [ mess is mine ]
4th Juillet 2018, 21:25
            

Bienvenue sur le forum , bon courage pour la rédaction de ta fiche

On le voit que trop peu Cillian sur les forums
Revenir en haut Aller en bas
      
Dani Winfrey
staff - big bad wolf
avatar

In Town Since : 24/07/2017
Writings : 171
Real Face : cherry boom, jenn.
Faceclaim : n. simoes (.sassenach).
Alter Ego : none.
Birthday : march 13th 1989 (29 y.o).
Heart : alone.
Job or Studies : boat mechanic.
Neighborhood : luhrs harbor.
Last Purchases : pack of beers, chewing gum, sunglasses, salmon bagel.



ft. Marlowrprp

( ♕ )
cy.

( ♡ )
marlow.

( ϟ )
elena.
ashley.

( ☆ )
...

Re: [ mess is mine ]
5th Juillet 2018, 00:32
            

ce personne est totalement divin
j'ai vraiment adoré te lire

je te valide avec grand plaisir, hâte de lire tes rps


un jour peut-être...
Revenir en haut Aller en bas
      
Contenu sponsorisé



Re: [ mess is mine ]
            

Revenir en haut Aller en bas
      
 
 Sujets similaires
-
» Une petite mine en open tunings, en particulier Skip James
» RCT3 : The mine
» Nobody's fault but mine (cover)
» La mine d'enfer de jean-Claude Poitou.
» La Mine de Rien - La Tête allant vers


 :: 5/ Break :: The Memories Remain :: Personnages-
Sauter vers: